Barnabas Fund - International Headquarters River Street, Pewsey, Wilthire. Phone: +44 1672 565030 Latitude: 51 deg 23 min 18 sec N Longitude: 1 deg 45 min 48 sec W .
Sujets de prière décembre 2010

Email:

Sujets de prière décembre 2010

To

Email address:
Separate multiple addresses with a comma (,). Maximum of 10

From

Your name:
Your email address:
Security test:
Please enter the numbers that appear here in the box below.
refresh captcha
CAPTCHA Image
Security code:

Details provided here will never be used in any other context

Sujets de prière décembre 2010

Pays: Pakistan, Iraq, Russia, Érythrée, Chine, Lao, République Démocratique Populaire

AU PAKISTAN, UNE CHRETIENNE EST CONDAMNEE A MORT  EN APPLICATION DE LA « LOI SUR LE BLASPHEME »

Des inquiétudes ont été exprimées au niveau international au sujet de l’affaire Aasia Bibi ; elle est la première femme à avoir été condamnée à mort en application de la loi très controversée sur le blasphème.

Aasia a été arrêtée en juin 2009, accusée d’avoir fait des remarques désobligeantes au sujet de Mahommet suite à une altercation avec d’autres femmes qui travaillaient au champs avec elle. La dispute a commencé quand Aasia est allée chercher de l’eau et les autres ont refusé de la boire parce qu’elle était chrétienne. Une plainte a été déposée par un imam de la région, qui n’était pas présent lors de l’incident, mais en a été informé par la suite par les autres femmes qui y ont assisté. Aasia, qui a 45 ans et qui a cinq enfants réfute vigoureusement les charges contre elle, mais elle a néanmoins été condamnée à mort le 8 novembre ; ce verdict a déclenché des protestations à l’échelle internationale.

Le 19 novembre, le Président Pakistanais, Asif Zardari a demandé au Ministre Fédéral des Affaires des Minorités, Shahbaz Bhatti, lui-même chrétien, de produire un rapport sur l’affaire dans un laps de temps de trois jours. M Bhatti soutient Aasia, il a affirmé que « Il s’agit d’une dispute personnelle, et que Aasia n’a pas blasphémé ; elle est innocente de tout crime, le dossier contre elle est vide ». Par la suite, Aasia a soumis une demande de clémence au Président Zardari en passant par le Gouverneur du Pendjab, Salman Taseer, qui l’a rencontrée en prison le 20 novembre.

La situation d’Aasia Bibi a braqué les feux de l’actualité sur le Pakistan ; il y a eu encore une fois des demandes insistantes pour que cette loi sur le blasphème soit modifiée. Des gouvernements précédents qui ont essayé de faire voter des amendements ont dû abandonner leurs efforts, face aux pressions et menaces émanant des groupes islamistes. Depuis la condamnation d’Aasia, des groupes islamiques ont protesté contre toute tentative de lui accorder la grâce, et ils ont publié des déclarations interdisant tout changement de la loi. Le vendredi 26 novembre, l’alliance sunnite la plus influente a affirmé qu’accorder une grâce à Aasia Bibi déclencherait « l’anarchie partout dans la nation » 

La loi sur le blasphème (Section 295 du Code Pénale Pakistanais) dans sa forme originale donnait une protection équivalente à toutes les religions et n’imposait que des sanctions légères, mais pendant les années 1980 et 1990 des modifications ont été votées en parallèle avec l’islamisation croissante de la constitution pakistanaise. Ces modifications font que la sanction imposée pour la profanation du Coran est une condamnation à perpétuité, et pour avoir « profané le nom de Mahomet » c’est la peine capitale obligatoire. Puisque les accusations calomnieuses ne sont pas sanctionnées, cette loi est souvent utilisée pour régler des disputes personnelles. Les chrétiens et les autres non-musulmans sont spécialement vulnérables à de fausses accusations malveillantes, étant donné que dans les tribunaux ordinaires et les responsables ont tendance à donner plus de crédence aux paroles des musulmans qu’à celles des non-musulmans, ce qui concorde avec l’enseignement de la Charia. Parmi les personnes mises en examen pour blasphème, un nombre important d’entre-eux a passé des mois ou même des années en détention préventive pendant l’examen de leurs dossiers. Tandis que personne n’a à ce jour été exécuté pour blasphème, certaines personnes ont été assassinées par des musulmans zélés, et dans certains cas leurs familles et leurs communautés ont, elles aussi, fait l’objet d’attaques.

  • Priez pour Aasia, pour que notre Seigneur et Sauveur pourvoie, pour elle et pour sa famille, à tout ce dont ils ont besoin en ce moment.
  • Priez pour que la pression internationale dirigée vers le Pakistan depuis la diffusion des nouvelles de l’affaire D’Aasia Bibi ait comme résultat l’abrogation de la loi sur le blasphème.
  • Priez pour tous les chrétiens qui sont actuellement détenus au Pakistan à cause de la loi sur le blasphème, pour qu’ils soient rapidement relaxés.

Top

EN IRAQ - ON CRAINT DE TRES NOMBREUX DEPARTS DE CHRETIENS SUITE AUX VIOLENCES ATROCES

Les chrétiens d’Iraq sont sonnés à la suite de toute une série d’incidents violents dont ils ont été les cibles. La violence a commencé le dimanche 31 octobre lorsque des militants ont pris des chrétiens en otages dans une église de Bagdad. Le résultat du conflit armé entre les militants et les forces de sécurité a été  de 50 personnes tuées. Deux jours plus tard, l’Etat Islamique d’Iraq – un groupe affilié à Al Qaeda – a revendiqué cette attaque, proclamant que « L’épée tueuse restera active ». Le groupe a déclaré que tous les chrétiens sont des cibles légitimes et a menacé d’autres violences à l’encontre de « tous les centres, organisations, institutions, responsables et membres chrétiens. Le 27 novembre, on nous a signalé l’arrestation de douze militants soupçonnés d’être impliqués dans l’attaque contre l’église.

Une semaine après l’incident du 31 octobre, au moins quatre personnes ont été tuées et des douzaines de personnes blessées lors d’une série d’attaques coordonnées contre des quartiers chrétiens de Bagdad. Des bombes laissées au bord de la route et des obus ont ciblé des maisons et une église dans six quartiers de la capitale iraquienne.

Des centaines de milliers de chrétiens iraquiens ont déjà été chassés de leur terre natale pendant les derniers vingt ans par les attaques de la part des extrémistes musulmans, mais on s’attend à ce que ces dernières violences aient pour effet d’accélérer encore l’exode. L’Archevêque Athanasius Tompa Dawod, un responsable important  de l’église iraquienne, actuellement à Londres, a avertit qu’un « génocide » se prépare.

Lors d’un entretien à la télévision, le nouveau Président d’Iraq, Jalal Talabani, a indiqué qu’il n’a pas d’objection à la création d’une province spéciale où les chrétiens d’Iraq pourraient s’établir. Il a ajouté que « la protection des chrétiens est un devoir saint pour le gouvernement iraquien ».

  • Priez pour que la violence cesse à l’encontre des chrétiens en Iraq et pour que les menaces d’Al Qaeda ne soient pas mises à exécution. Priez pour que les chrétiens du moyen orient puissent vivre en sécurité.
  • Priez pour toutes les personnes qui ont perdu des êtres chers lors des attaques et pour que le Seigneur donne sa paix à ceux et celles qui craignent d’autres attaques. Priez aussi pour que les chrétiens d’Iraq trouvent dans le Seigneur du réconfort, de l’espoir et de la force pendant ces moments difficiles, surtout lorsqu’ils puissent décider s’ils restent en Iraq ou s’ils doivent fuir à l’étranger.
  • Priez pour que le nouveau gouvernement iraquien soit fort et stable et pour qu’il exerce son autorité par rapport à cette crise de sécurité grandissante. 

Top

DANS LE CAUCASE, EN RUSSIE, TROIS EGLISES ONT ETE INCENDIEES

Tôt le matin du 1er novembre, des incendiaires ont mis le feu à trois églises dans la république de Karachayevo-Cherkassie. Une église a été presque totalement détruite à l’intérieur, mais le gros-œuvre des trois bâtiments a été sauvé par l’intervention immédiate de membres des églises, qui, après avoir averti les sapeurs pompiers, se sont mis à combattre le feu. Personne n’a été blessé lors de ces attaques.

Ces incendies ont été qualifiés par un responsable d’église comme étant « de la provocation bien orchestrée ». Il a ajouté « Le but a été de déstabiliser l’harmonie interreligieuse, mais ces efforts ne réussiront pas ».

La république de Karachayevo-Cherkassie, où une minorité significative chrétienne est établie, se trouve dans la région du Caucase du Nord, là ou des islamistes se battent pour établir un état indépendant gouverné par la charia.

  • Priez pour les membres des églises qui ont été incendiées, pour qu’ils puissent continuer à se rassembler pour louer le Seigneur et pour qu’ils réunissent les fonds nécessaires pour pouvoir réparer de dégâts causés par les incendies.
  • Priez, s’il vous plaît, pour la stabilité de cette région ; priez pour que les tentatives d’abîmer l’harmonie interreligieuse ne réussissent pas et pour que les chrétiens restent forts dans la foi pendant ces moments difficiles.

Top

EN ERYTHREE, DE NOUVELLES MESURES DE REPRESSION CONTRE LES CHRETIENS

Les forces de sécurité dans la région Sud de l’Erythrée ont démarré une nouvelle campagne vigoureuse de répression contre les chrétiens de la région. Ces forces de sécurité ont retrouvé une liste de personnes impliquées dans l’église clandestine en Erythrée. Cette liste les aide à rechercher des chrétiens et leurs familles ; On estime que jusqu’à 40 hommes et femmes ont déjà été arrêtés, et les recherches continuent.

Les chrétiens de l’Erythrée sont extrêmement vulnérables, c’est l’un des pays où la persécution des chrétiens est la plus marquée.  De nombreux chrétiens sont arrêtés et incarcérés pour leur foi ; certains d’entre eux sont morts à cause de la torture, de la maladie et de la malnutrition. 

Cette dernière vague d’arrestations vient à la suite d’une réunion en octobre où le gouverneur de la région, Mustafa Nur Hussein a commandé une « épuration de fin d’année » dirigée contre les chrétiens de la région. Cette action a beaucoup surpris les chrétiens de la région, car le gouverneur avait jusqu’alors la réputation d’être compréhensif envers les chrétiens et  relativement juste dans son traitement des dossiers des plaintes de chrétiens.

  • Priez, s’il vous plaît, pour que notre Seigneur protège Son peuple en Erythrée, et plus particulièrement ceux et celles qui vivent dans la crainte ou qui se cachent. Priez pour tous ceux  qui ont été arrêtés, pour qu’ils ne soient pas maltraités, et pour qu’ils puissent vite retrouver la liberté.

Top

EN CHINE, UN AVOCAT CHRETIEN A ETE ARRETE POUR LA QUATRIEME FOIS EN L’ESPACE D’UN MOIS

Le Docteur Fan Yafeng, un avocat réputé et responsable de l’association pour la Défense Juridique des Chrétiens Chinois, a été arrêté pour la quatrième fois depuis la mi-octobre (voir nos information du mois dernier pour le information sur sa première arrestation, le 20 octobre).

Le soir du 24 novembre, le Docteur Fan, qui est aussi un responsable d’une église de maison (non déclarée) a été forcé à quitter son domicile. Il a été détenu et interrogé par la police par rapport à de charges de « s’être engagé dans des activités sous couvert d’une organisation sociale ».  A la suite de son arrestation, les policiers sont allés à nouveau à son domicile et ont emmené au poste l’épouse et le fils de 3 ans du Dr Fan pour être interrogés à leur tour. Selon ChinaAid, les officiers qui ont conduit l’interrogation n’ont pas pris en compte la détresse manifeste du jeune garçon qui «  se roulait par terre dans un état d’extrême agitation, en pleurant très fort ».

Les clés du domicile du Dr Fan et son téléphone mobile ont été confisqués pendant sa garde à vue. Lorsque la famille est rentrée à la maison après leur libération à 2 heures du matin, elle a trouvé que leur domicile avait été saccagé. Les observateurs engagés dans les droits humains en Chine sont préoccupés par le fait que le Dr fan pourrait connaître le même sort que Gao Zhisheng, un avocat spécialisé dans les affaires des droits humains qui a disparu en avril 2010 et qui n’a pas été revu depuis cette date.

ChinaAid nous signale également que les autorités chinoises sont en train de préparer le lancement d’une série de mesures de répression contre les défenseurs des droits humains, appelée « Opération Dissuasion ». Ce lancement est prévu pour le 10 décembre, pour coïncider avec la cérémonie de présentation du Prix Nobel de la Paix au dissident chinois Liu Xiaobo, qui est toujours incarcéré. On craint que cette dernière arrestation du Dr Fan soit le premier élément de cette campagne de répression.

Lors d’un autre incident, le 7 novembre, trois classes de maternelle en Chine ont fait l’objet de descentes par le Bureau de Sécurité Publique.  Ces trois classes sont animées par Sun Haiping, l’épouse du responsable d’une église de maison, Wang Dao, qui a été arrêté et a subi de  nombreuses gardes à vue en 2010. Selon Mme Sun, les classes on fait l’objet de descentes parce qu’il est prévu qu’elle parte aux Etats Unis pour y faire des conférences aux sujets de la démocratie et de la liberté de culte.

  • Priez pour que le Docteur fan et sa famille ressentent la paix du Seigneur Jésus en ce moment. Priez pour que le harcèlement prenne fin et pour qu’ils puissent vivre leurs vies de tous les jours sans avoir à craindre des arrestations et gardes à vue.
  • Priez pour que Sun Haiping et Wang Dao restent forts et fidèles et pour que les classes de maternelles ne soient pas fermées.
  • Priez pour nos frère et sœurs chrétiens en Chine qui sont les victimes de mauvais traitements et d’injustices à cause de leur foi chrétienne, pour qu’ils restent fermes dans le Seigneur.

Top

AU LAOS, DES CHRETIENS ONT ETE MENACES PAR LEURS ANCIENS VOISINS

Les chrétiens ont été menacés de mort s’ils essaient de se réinstaller dans leur village de Katin d’où ils avaient été chassés, dans la province de Saravan, au Laos, même s’ils sont réinstallés par les autorités.

Onze familles chrétiennes ont dû supporter des mois de harcèlement, de menaces, la confiscation de leur bétail et de leurs biens, et l’emprisonnement, avant d’être expulsées de leur village en janvier. Suite à leur expulsion elles étaient sans abri et sans ressources adéquates en eau et en alimentation. Les familles ont été informées qu’elles ne pouvaient réintégrer leur village que si elles renonçaient à leur foi chrétienne.

Quelques mois plus tard, des autorités gouvernementales ont rencontré les familles afin d’examiner les possibilités de réintégration dans leur village. Les chrétiens étaient d’accord pour y retourner, seulement si cinq conditions  étaient remplies, y compris l’arrêt de toute persécution à leur encontre. Mais les autorités du village de Katin ont refusé ces conditions, en affirmant que si les autorités les faisaient réintégrer le village, ils tueraient chaque chrétien qui reviendrait.

  • Remerciez le Seigneur pour le courage des chrétiens du village de Katin, parce qu’ils sont restés fermes dans la foi, en dépit de la persécution à laquelle ils ont dû faire face. Priez pour que le seigneur Jésus leur donne de la force pendant leur lutte pour la liberté de culte.
  • Priez pour que notre Père Céleste protège Son peuple persécuté au Laos.

Top

Praying_PFU
Aidez Barnabas: Partagez cet article

Email:

Sujets de prière décembre 2010

To

Email address:
Separate multiple addresses with a comma (,). Maximum of 10

From

Your name:
Your email address:
Security test:
Please enter the numbers that appear here in the box below.
refresh captcha
CAPTCHA Image
Security code:

Details provided here will never be used in any other context

christian, persecution, charity, church, persecuted, sookhdeo, Islam

D'autre articles

S'abonner à Barnabas Fund

Sur twitter

Sur twitter_icon

    Prière quotidienne

    Prière quotidienne_icon
    • Pray for eight Cameroonian missionaries who have been harshly reminded of the cost of sharing the Gospel in their country during a training seminar to equip them for ministry. Barnabas had helped to fund a series of seminars, and on the final day of the last seminar they heard that Jean-Marcel Kesvere, another Cameroonian missionary, who had been planning to attend the seminar with his wife, had been kidnapped by Boko Haram and that his body had been found earlier that day. Give thanks for the response of the missionaries, who expressed their willingness to suffer similarly for Christ, and pray that their work will bear much fruit (John 12:24). Subscribe to the prayer points rss feed 6 hours ago

    • Please pray for Christians in northern Cameroon, where Boko Haram is terrorising people, especially Christians and security forces, just as in neighbouring Nigeria. The Islamist militants openly declare themselves to be Boko Haram, and issue threats by letter, including to pastors telling them they must leave. Two pastors were killed in the village of Assigashia on the night of 25-26 August, hich has caused great distress and consternation. The Cameroonian Christians ask for prayer that God will bring peace and security, that the kidnapped will be released, that believers will stand firm despite being targeted, that God will comfort the traumatised, and that church leaders will know how to prepare their people for persecution. Subscribe to the prayer points rss feed Wed, Oct 2014 00:00

    • “The cathedral in Damaturu now has only about 40 members instead of 450 members. The church in Potiskum now has only about 15 members instead of 500 members… the southern part of [Yobe state] is still very dangerous and most of the churches here have closed down.” A senior church leader in Nigeria wrote to Barnabas Fund in August about the impact on the Church of Boko Haram’s violence. Nevertheless Christians were still holding worship services every Sunday, discipling the young people and even commissioning pastors. Praise God for such perseverance, and pray that a Christian presence and witness may remain in north-east Nigeria. Subscribe to the prayer points rss feed Tue, Oct 2014 00:00

    • Heavenly Father, we pray to You for our Christian brothers and sisters in north-eastern Nigeria, who are so vulnerable in the face of attacks by Boko Haram militants. We remember especially those who used to live in Madagali, in Adamawa state, until their town was seized by Boko Haram two months ago. We think of those who were betrayed into the hands of Boko Haram by their neighbours pointing out Christian homes or places where Christians had hidden. We bring before You those who saw their menfolk beheaded, and women forcibly converted to Islam. We cry out to You to intervene and bring an end to the murderous attacks by Boko Haram. We pray for all the thousands of Nigerian Christians who have suffered in similar attacks that they will not lose hope or faith in You, but will know Your peace which passes understanding. Subscribe to the prayer points rss feed Mon, Oct 2014 00:00

    • Pray for a pastor in the Kilimanjaro region of Tanzania whose home was attacked on 17 May; two of his children were injured. When he went to report the incident to the police, he was falsely accused of raping a young woman who had left Islam to follow Christ. The pastor had taken her into his home, along with four other converts, after she was thrown out by her family; it was they who made the accusation against him. He has faced much opposition because of his fruitful outreach to Muslims, and several failed attempts have been made to frame him with false accusations. Pray that the sovereign Lord will help him and that he will not be disgraced (Isaiah 50:7-9). Subscribe to the prayer points rss feed Sun, Oct 2014 00:00

    © Barnabas Fund 1997 - 2014 All rights reserved.
    Barnabas Fund & Barnabas Aid are registered trade marks